Les principes fondateurs du projet

Pourquoi édifier les principes fondateurs en amont du projet?

Nous savons tous comment il est difficile de vivre ensemble.

Et vivre avec des principes et des valeurs qui ne nous correspondent pas relève d’un défi qui nous mènera vers l’échec.

Pour mettre toutes les chances de notre coté, il est fondamental d’établir en amont quelques éléments qui seront les fondations du projet:

-les valeurs humaines ( la boussole)

-Les grandes lignes directrices (la carte)

-la charte (le gouvernail)

Il s’agit ici de tendre au maximum vers ces principes avec humilité et de ne pas en faire des dogmes.

Ce qui suit sont des propositions établis par Anastacia. Elles sont par essence discutables et seront reformulées, améliorées par les membres de l’oasis et toujours en adéquation avec la raison d’être du projet.

Les valeurs humaines de Paradis Inspirance

« Le respect de toutes formes de vie ainsi que la foi en l’humain souverain seront les piliers fondateurs du projet et les références inaltérables de sa raison d’être. » (cf à la raison d’être)

Le respect de toutes formes de vie contient toutes les valeurs humaines à condition de prendre le mot respect dans son sens éthologique premier (égard, attention, valorisation).

Liberté, paix, amour, authenticité, vérité,…sont contenues dans le respect.

Voici les valeurs humaines liées au projet

Le respect de la terre et de toutes choses: permaculture, écologie, sobriété, simplicité

le respect des végétaux et des éco-systèmes: limitation des engins agricoles voire pas du tout, plantation d’arbres,…

Le respect des animaux: pas d’élevage, pas de chasse, pas de domestication (petit bémol ici *)

Le respect de l’humain : liberté d’apprendre pour les enfants, communication non violente, gouvernance partagée, entraide, solidarité. partage, respect de la vie privée, prendre soin les uns des autres, éviter les drogues.

Le respect individuel de son l’intégrité physique, émotionnelle,mentale et spirituelle.

* si tu possèdes déjà un animal domestique, cela ne sera pas un frein (sauf s’il fait partie de la gent canine), à condition de comprendre cette forme de respect et de s’engager à la mettre en oeuvre dans le futur.

Les grandes lignes directrices de Paradis Inspirance


1. Solidarité et partage

Le vivre ensemble demande tout d’abord de respecter ce principe. La solidarité permet de se libérer des systèmes d’aide étatique ou privés.

Transformer le travail en oeuvre collective permet de plus magnifiques réalisations ou les rend possible tout simplement.

Elle permet aussi de combler le besoin de sécurité, le besoin d’abondance.


2. Autonomie et souveraineté de l’oasis.

Tendre vers l’autonomie en eau, alimentaire, énergétique, vestimentaire et rendre possible la vie en autarcie totale si besoin.

L’abondance en serait le summum.

L’autonomie comble les besoins physiologiques des membres.

3. Créativité et dynamisme

L’eau stagnante devient vite croupie. Et si elle ne croupit pas, c’est qu’elle a su créer en son sein un éco-système en perpétuel renouvellement, donc elle vit et s’adapte en permanence.

Inventer, innover, oser, proposer, créer, rebondir, sont la vie elle-même quand l’âme agit.

Et le besoin d’aventure sera ainsi comblé.

4. Gouvernance partagée et communication non violente.

Aucune hiérarchie dans l’oasis, chaque membres s’exprime librement. Le mode de gestion décisionnaire sera mis en place par les membres eux-mêmes.

La gestion des conflits est pris en charge de manière bienveillante. La prise en compte des besoins de chacun sera la norme, les conflits naissant toujours d’un besoin non assouvi.

Nourrit le besoin d’appartenance, le besoin relationnel, le besoin de justesse.

5. Intergénération et mélange des savoirs

La diversité est synonyme de potentialités. Un individu ne les possède pas toutes et seule la diversité générationnelle et la complémentarité des aptitudes peut générer une saine harmonie à l’instar de la nature.

Chaque membre est reconnu pour ce qu’il est : une touche unique et précieuse dans la palette de couleurs formées par les membres de l’oasis. Cela impliquera de savoir ce que l’on est venu faire sur terre.

Le besoin de reconnaissance est ainsi généré.

6. L’ouverture vers l’extérieur

L’oasis a pour vocation la transmission des connaissances: stages, hébergements, formations, ateliers,…

Cela dépendra des potentialités de chacun.

L’aide aux personnes dans le besoin et qui en font la demande sera envisagée dans un soucis humanitaire.

La crise que nous traversons rendra cette aide nécessaire. Elle pourra être de nature thérapeutique, spirituelle ou physiologique.

La participation à la vie locale est de mise: vente de produits alimentaires et artisanaux, organisations d’événements festifs.

Le besoin de contribution sera ainsi comblé.

7. Tendre vers la souveraineté individuelle.

Bien sur, elle est personnelle.

Le groupe pourra cependant organiser des rencontres internes afin de facilité cette croissance vers l’être souverain que nous sommes.

Le besoin de sens et le besoin de croissance semblent ici tendre vers l’accomplissement.

 

La charte de Paradis Inspirance

Il n’y aura rien ici car cette charte qui décrit précisément le mode de fonctionnement de l’oasis sera entièrement rédigée par les premiers membres fondateurs.

Elle devra être acceptée par tout nouveau membre.

Elle sera modifiable à tout moment par la communauté.